trelinetreline

Biostimulant développé pour améliorer le processus de débourrement et produire de façon rapide et intense un volume foliaire abondant qui permettra la production de l’énergie nécessaire au développent optimal de la culture et de sa production

Biostimulant des processus énergétiques du cycle de Krebs, responsable de la dégradation des substances de réserve accumulées pour former des molécules riches en énergie comme l’ATP (adénosine triphosphate) et la GTP (guanosine triphosphate), nécessaires pour accélérer le développement initial des bourgeons et doter l’arbre d’une grande densité foliaire en moins de temps, afin qu’il puisse augmenter son activité photosynthétique.

Il agit sur la génération de substances clés qui initient le cycle de Krebs, comme l’acétyl-coenzyme A et le pyruvate : d’une part, la L-cystéine, apportée en forme assimilable par les cellules, est absorbée par les feuilles, se dégrade et perd son groupe aminé, produisant du pyruvate. D’autre part, la vitamine B1, composant essentiel de l’acétyl-coenzyme A, est la responsable de catalyser l’oxydation du pyruvate dans le cycle respiratoire.

treline

Bénéfices

  • Accélère la croissance végétative des bourgeons.
  • Améliore le développement des feuilles et augmente ainsi la densité et la surface foliaire.r
  • Augmente le taux de photosynthèse.
  • Augmente les produits de la photosynthèse à disposition des fruits.
  • Augmente le calibre des fruits, et par conséquent les kilos obtenus à la première récolte.
  • Améliore le rendement de la culture.

Doses et moment d’application

Arbres fruitiers à noyau et à pépins

Voie foliaire : 0,15-0,2 % (150-200 grammes pour 100 litres d’eau), en mouillant bien la plante.

  • Première application quand les bourgeons ont atteint 2-3 cm de longueur.
  • Deuxième application 7 jours après la première.

Vigne à raisin de table

Voie foliaire : 0,2 % (200 grammes pour 100 litres d’eau).

  • Première application quand les bourgeons ont atteint 3-4 cm de longueur.
  • Deuxième application 7 jours après la première.

essai d’efficacité treline

Cet essai a eu pour but d’évaluer l’efficacité de treline comme biostimulant pour favoriser la croissance des bourgeons, et sa répercussion sur la précocité de la récolte et l’augmentation de la production, ainsi que sur l’augmentation du calibre en première récolte en culture de nectarine extra précoce, variété N2-20 (Flanoba), de 4 ans d’âge.

  • T0 contrôle
  • T1 treline: première application à 0,15 % avec des bourgeons d’entre 2 et 3 cm; deuxième application à 0,15 % 7 jours plus tard.

augmentation de la production

Avec deux applications de treline, on obtient une augmentation de la production d’entre 14 % et 23 % au premier passage.

distribution des calibres

Augmentation de 5 % des fruits de calibre A et de 17 % des fruits de calibre B.